La RDC s'est vue confronter au défi de la mondialisation du système d'enseignement supérieur et universitaire en privilégiant le système LMD. Dans sa feuille de route 2015-2016, elle a prévu de se doter d'un cadre normatif du système LMD avec effet sur les curricula. Grâce au Projet d'Education pour la Qualité et la Pertinence des Enseignements aux niveaux Secondaire et Universitaire (PEQPESU), le pays se lance dans la réforme de ses programmes d'enseignement en priorisant les filières scientifique et technologique.  Pour les établissements de formation initiale des enseignants du secondaire général, cette réforme concerne la modernisation des programmes de Physique, Biologie, Chimie, Informatique et Mathématiques.